Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 08:33
860687_b5a89560-36d0-11df-ae20-001517810e22.jpg
 

L’émouvant adieu au policier tué par l’ETA

Collègues, proches, anonymes…Des milliers de personnes ont rendu hommage hier à Jean-Serge Nérin, tué par un commando de l’ETAà l’âge de 52 ans.

 

 

De l’émotion, de la détresse et des larmes hier à la préfecture de Melun, aux obsèques nationales du commandant Jean-Serge Nérin, tué le 16 mars à Villiers-en-Bière sous les balles d’un commando de l’ETA. Une cérémonie « très protocolaire », comme le souligne un policier.

« C’est bien parce que cela montre la force, la solidarité, ajoute-t-il. Dans la douleur, nous sommes tous unis. La famille de Jean-Serge n’est pas seule. Nous sommes à ses côtés. » Soutenue par des proches, Dominique, l’épouse du policier tué, et les quatre enfants de Jean-Serge, Prisca, Floryan, Anaïs et Melyssa, sont effondrés.

 

A midi, le président Sarkozy, accompagné du chef du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero, s’avance vers eux et les salue. Puis, après la minute de silence, les discours et les décorations, « la Marseillaise » retentit.

 

« C’était super émouvant », confient les trois collègues de Jean-Serge Nérin, présents le soir du drame et eux aussi décorés par les deux chefs d’Etat. La voix étreinte par les sanglots, Marie se rappelle la fusillade : « Sur le moment, on n’a pas cru ce qui arrivait. Nous étions partis pour une intervention anodine, et puis il y a eu ce feu nourri, plus d’une vingtaine de balles et notre collègue Serge qui s’écroule. » Un des policiers la réconforte : « Moi, je suis intervenu sur les lieux quelques instants après la fusillade. J’ai fait les premiers massages cardiaques à Jean-Serge. Jamais je n’oublierai! » Face au grand écran, sur le parvis du conseil général, Antonio, 52 ans, ne perd pas une miette de la retransmission. « J’habite à Dammarie et Jean-Serge était un ami. On se connaissait depuis une quinzaine d’années… »

 

Peu après 12h35, une haie d’honneur se constitue rue Saint-Barthélemy avec des policiers en tenue. Le convoi funéraire roule doucement. Après son passage, la haie d’honneur reste en place de longues minutes dans un silence incroyable. A leur porte, deux enfants assistent à la scène. « C’est super impressionnant! » souffle Salomé, 10 ans. Son frère, David-Henri, approuve : « C’est un grand hommage. Je trouve que ce policier est courageux d’avoir combattu et d’y avoir perdu sa vie. » Résidante au Mée, Karima est venue « exprès » à pied suivre la cérémonie. Avec elle, ses deux jeunes enfants. « Mon fils, cela le touche, il veut être policier. Mais c’est un métier risqué… »

 

Plus loin, à l’église de Dammarie, le prêtre accueille les fidèles : « Notre église est trop petite pour recevoir tous ceux que Jean-Serge, qui était un des piliers du commissariat, connaissaient. C’était l’ami de tous. » L’une des filles de Jean-Serge prend la parole : « Je t’ai considéré comme un modèle. Tes yeux nous lançaient des messages d’amour. Tu voulais nous protéger. »


Source :
http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/l-emouvant-adieu-au-policier-tue-par-l-eta-24-03-2010-860687.php

Partager cet article

Repost 0
Published by Flickette - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

sev95 29/03/2010 00:15


ça, ça peut s'envisager... Bisous et bonne semaine à toi!!


sev95 28/03/2010 09:41


Courage à toi ma belle, à tes proches, à tes collègues, à tous, je suis loin du terrain mais je lutte chaque jour contre les formes d'injustice à vos côtés. Bisous bisous!!


Véronique 28/03/2010 23:58


.. et heureusement qu'il y a des gens comme toi..
Merci pour tes gentils mots...

PS : en parlant de choses plus gaies.. un de ces 4, il faudrait que l'on s'organise une petite rencontre non.. c'est un comble on est presque voisines non ??? Bizzzzz



lisalotte 26/03/2010 17:11


Nous sommes de tout coeur avec sa famille ,ses amis...Tu t'en doutes,cette nouvelle nous a ébranlé nous aussi,un frisson me parcourt le dos en pensant que ces orphelins pourrait être mes enfants et
que je pourrais être la veuve...ça n'arrive pas qu'aux autres,je me souviens d'un certain matin ou Vincent  a entendu cette balle siffler à coté de sa tête,ça n'était pas son heure,il s'en ai
fallu pourtant que de quelques centimètres....
Vous exercez un métier au combien difficile ,confrontés quotidiennement aux dangers,à toute la misère du monde...et cependant victimes d'un cruel manque de reconnaissance.


Titelle 25/03/2010 22:14


je ne vois pas très bien en quoi ce serait de "l'hypocrisie bélante et consensuelle" de dire qu'on est triste pour la mort d'un collègue/ami.... J'ai du louper quelque chose là.
Je pense à toi miss, j'espère que tu as quand même retrouvé un peu le moral :)
Bises


vero21 25/03/2010 19:29


repose en paix...


Labourgeoise 25/03/2010 10:24


oui j'ai pensé à toi... c'est ce que je préssentais que cela te toucherait... allez courage et fais attention à toi, biz


Txakal 25/03/2010 09:26


Mon coeur saigne quand survient une mort qui aurait pu être évitée; Quand un policier est tué... mais aussi quand un Basque, Jon Anza, disparaît entre Bayonne et Toulouse, est retrouvé un
an plus tard à la morgue de l'hôpital Purpan malgré toutes les "recherches" et qu'on nous dit que sa mort est naturelle... mon coeur saigne quand un Basque est torturé à mort dans les
prisons espagnoles comme le furent Joseba Arregui et quelques autres... que d'autres Basques sont obligés de vivre dans la clandestinité, en France ou ailleurs, avec les souffrances et les
risques que cela comporte pour tout le monde.
Tant qu'à être humanistes, pleurons toutes les morts inutiles... Arrêtons l'hypocrisie bêlante et consensuelle, SVP.


Flickette 25/03/2010 09:42


Je ne veux créer aucune polémique, ce blog n'a pas été créér pour cela...
Je suis flic, mon compagnon également, quelques uns de nos amis aussi... cela aurait pu lui, eux ou moi...
Malgré ce que l'on peut dire de notre profession, la solidarité, l'esprit de famille et de corps font partie de notre quotidien...
Moi aussi, je suis touchée par l'injustice et je peux en témoigner tous les jours, mon métier ne m'en préserve pas, bien au contraire... mais là, je me sens concernée au plus profond de moi.. donc
"mon hypocrisie bélante et consensuelle" je l'étale..


Sandrine 24/03/2010 21:06


Courage ma grande, la vie est si injuste.
Personne ne mérite sa ...
On s'appelle , gros Bisous P'tite soeur


frifri 24/03/2010 16:10


j'epere qu'ils paieront un jour ceux qui ont fait cela, c'est injuste !

amicalement frifri


Passion Cannelle 24/03/2010 13:59


La connerie humaine a encore une fois fait une victime... Je pesne à toi ...


djamila78 24/03/2010 12:02


courage ma belle et jespere bien qui les retrouverons
fait surtout attention a toi tu fais un travail tres dangereux mais on a besoin de vous
plein de bizzz
ma belle


Twins/Joëlle 24/03/2010 11:30


Tu sais bien Véro, que je suis de tout coeur avec la famille de ce policier et avec également la grande famille de la police si durement touchée actuellement.
Bisous.


Sandrine Créations 24/03/2010 11:28


Toutes mes pensée vont vers la famille de ton collègue : la vie est injuste ....


Présentation

  • : Une pomme à pois..
  • Une pomme à pois..
  • : Mes bidouilles, ma couture, ma petite vie!!!
  • Contact

Recherche

Archives